Titre professionnel soudeur(se)

Titre professionnel (TP de niveau 3)

[Code Certif Info N°83970]
Type de titre / diplôme
Certification active
Niveau de qualification
3 - Savoirs couvrant des faits, principes, concepts généraux
Sortie
Niveau CAP, BEP
Descriptif

Le soudeur participe à la réalisation d'ouvrages et d'ensembles métalliques. Il assemble des éléments tels que des tôles, des tubes, des profilés ou des accessoires par fusion. Il met en oeuvre les trois procédés de soudage manuel que sont le semi-automatique, le TIG et l'électrode enrobée en respectant des instructions et des critères qualitatifs définis.
 

Objectif

Pour intervenir sur des ouvrages soumis aux exigences les plus élevées, il doit maîtriser au moins un procédé de soudage à un niveau de performance requis dans les réglementations en vigueur. L'emploi s'exerce aussi bien en atelier que sur chantier, impliquant des déplacements pour les travaux de montage sur site.
Le soudeur intervient généralement debout, parfois dans des positions difficiles ou selon des postures inconfortables, voire physiquement pénibles. Il travaille au sol, parfois dans des endroits exigus ou en hauteur sur des échafaudages.
Selon l'organisation de l'entreprise, le travail peut s'effectuer en horaires réguliers de jour ou postés en 2 × 8, voire en 3 × 8.
En intervention sur site, son activité peut dépendre d'arrêts d'usine ou de tranche et entraîner des rythmes de travail en décalage avec les horaires habituels.
Il s'agit d'un travail répétitif ou varié, exigeant une attention soutenue et exposant à certains risques comme la fatigue visuelle, les brûlures, les fumées ou vapeurs nocives, ou encore le bruit qui imposent le port d'équipements de protection. A ces risques s'ajoutent les dangers liés à l'environnement, au travail en hauteur ou en fouille.
Selon la taille de l'entreprise, le type de production et l'organisation de travail, le soudeur intervient aussi bien sur chantier qu'en atelier. Membre d'une équipe, il est placé sous la responsabilité d'un hiérarchique.
Dans la réalisation des ouvrages, il intervient généralement en aval des monteurs, des chaudronniers ou des tuyauteurs qui préparent les assemblages ou les pièces qu'il doit ensuite souder.
Les instructions lui sont fournies par son hiérarchique, soit verbalement, soit au moyen d'une fiche de consignes accompagnée éventuellement de plans et d'une gamme de fabrication, selon le degré de complexité du travail et l'organisation de l'entreprise.
Autonome dans la mise en oeuvre de son installation de soudage et des équipements connexes, le soudeur doit respecter les instructions d'un descriptif de mode opératoire de soudage (DMOS) : préparation du joint, réglages, répartition des cordons de soudure, position de soudage C'est toujours le cas lorsqu'il intervient sur des travaux soumis à réglementation ou réalisés dans le cadre d'un système d'assurance de la qualité.
Parfois, pour des travaux de moindre exigence, il définit tout ou partie de l'opération de soudage. Dans ce cas il intervient sur le choix du procédé, des consommables, des modes opératoires et des paramètres.
Il doit assurer l'autocontrôle de son travail en procédant aux opérations de vérification avant, pendant et après le soudage en réalisant le contrôle visuel et éventuellement dimensionnel.

Modules
  • Certificat de compétences professionnelles (CCP) - 01. Souder à plat des ouvrages métalliques
  • Certificat de compétences professionnelles (CCP) - 02. Souder en toutes positions des ouvrages métalliques
Débouchés

Les différents secteurs d'activités concernés sont principalement :

  • Fabrication de constructions métalliques ;
  • Fabrication de réservoirs et citernes métalliques ;
  • Fabrication de générateurs de vapeur ;
  • Chaudronnerie-tuyauterie ;
  • Fabrication de matériel de levage et de manutention ;
  • Construction de navires.

Les types d'emplois accessibles sont les suivants :

  • Soudeur ;
  • Soudeur industriel ;
  • Soudeur TIG ;
  • Soudeur semi-automatique ;
  • Soudeur à l'arc avec électrode enrobée.
RNCP
Inscrit de droit Voir la fiche n° 9467
Certificateur
  • Ministère du travail, de l'emploi et de l'insertion
Valideur
Ministère du travail, de l'emploi et de l'insertion
Session de l'examen
Année de la première session Année de la dernière session
2021
Domaine(s) de formation
  • 23026 : Soudage
Lien(s) vers les métiers (ROME)
Groupes formation emploi (GFE)
  • E : Travail des métaux
Domaine de spécialité (NSF)
254 : Soudeur, serrurier, chaudronnier, tôlier, carrossier, métallier, ...
Accessibilité
Formation initiale Formation continue Apprentissage Contrat de pro VAE Demande individuelle
Textes officiels
Publication : 03/01/2015
Descriptif : Arrêté du 15 décembre 2014 relatif au titre professionnel soudeur(se)
Code NOR : ETSD1429775A
URL : Ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Création :
Publication : 14/07/2018
Descriptif : Arrêté du 6 juillet 2018 portant reconnaissance des titres professionnels de carreleur, couturier d'ameublement, maçon, soudeur, technicien d'équipement en électricité, manager d'univers marchand et technicien de support en informatique
Code NOR : MTRD1818739A
URL : Ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Publication : 18/04/2021
Descriptif : Arrêté du 14 avril 2021 adaptant la composition des jurys et l'organisation des périodes de formation effectuées en entreprise pour les titres professionnels du ministère chargé de l'emploi pour faire face à l'épidémie de covid-19
Code NOR : MTRD2109562A
URL : Ouvrir le lien dans un nouvel onglet
Modification :
Informations mises à jour le 23/02/2021 par Certif Info.