Master sciences humaines et sociales mention géographie spécialité structures et dynamiques spatiales

Master

[Code Certif Info N°61712]
Avertissement : cette fiche est en état archivé
Niveau de qualification
7 - Savoirs hautement spécialisés
Sortie
Bac + 5 et plus
Descriptif

Le géographe est un professionnel de terrain qui se situe à l'interface Homme-Nature.

Ses solides connaissances sur l'organisation et le fonctionnement des territoires l'amènent à percevoir un phénomène dans ses dimensions spatiales (rapports de position des lieux), temporelles (dynamique dans l'espace et dans les échelles), scalaires (rapports entre les échelles, niveaux d'emboîtement) et esthétique (rapports de perceptions, heuristique de l'étendue).

Il participe à la gestion des territoires et à la mise en oeuvre d'actions d'aménagement et/ou de développement. Il maîtrise les outils de l'Information géographique (SIG, base de données), utilise les méthodes d'analyse spatiales de certains modèles (Système Multi-Agent...) et fractale, et des outils d'analyse quantitative plus communs (statistiques, etc.).

Ce professionnel perçoit l'étendue géographie (espace) à la fois comme une conséquence de processus de morphogénèse intégrant des agents et des acteurs et comme une cause géométrique de la morphogenèse de l'organisation des territoires. En conséquence, ses fonctions concernent la mise en oeuvre de différentes solutions permettant d'organiser au mieux la dimension spatiale des sociétés.

Objectif

Le titulaire de la certification dispose des compétences suivantes :

  •   Il sait transmettre (ou faire partager) des savoirs et des connaissances (pratiques, théoriques et méthodologiques) concernant un très vaste champ disciplinaire, à l'interface des sciences de la Terre et de l'Environnement, et des sciences de l'Homme et de la Société ;
  • il sait développer des analyses spatiales, scalaires, fonctionnelles, structurelles, etc. relatives à un territoire, défini comme une portion de l'interface terrestre dont des hommes (ou des groupes d'hommes) se sentent propriétaires et sur laquelle ceux-ci projette, entre autres choses, leurs structures anthropologiques, conceptions, désirs, finalités, buts, etc.
  • il sait collecter et mettre en forme des informations sur le territoire et issues du territoire (acquisition de données), etc.) pour différents commanditaires ;
  • il sait mettre en place d'activités de recherche en analyse spatiale, scalaire et esthétique (paysages, etc.) de l'interface terrestre ;
  • il sait concevoir et suivre des enquêtes et réaliser des observations de terrain environnementales ou autres ;
  • il sait pratiquer une recherche documentaire (bibliothèque, internet) sur un sujet étroit et technique comme sur une question large et sociétale ;
  • il sait collecter et sélectionner des données quantitatives ou qualitatives, et réaliser un suivi régulier ou ponctuel de ces données au bénéfice d'une direction, d'un service utilisateur, d'usagers...
  • il sait saisir informatiquement des données quelle que soit leur qualité : données géolocalisées (géomatique), données statistiques, etc. ;
  • il sait réaliser des documents graphiques et cartographiques sur des supports papier ou numérique (cartographie assistée par ordinateur ; prétraitement statistique, etc.) ;

Le titulaire de cette certification met en oeuvre des savoir-être :

  • il a une capacité à s'exprimer à l'oral et à l'écrit devant un public ciblé et varié ;
  • il possède une capacité de rédaction et de mise en page et en forme de rapports, de dossiers techniques, de posters, etc. ;
  • il a une aptitude à travailler en autonomie, mais également en concertation et complémentarité dans une équipe ou avec d'autres équipes ;
  • il a une aptitude à raisonner en fonction de l'organisation scalaire des territoires et par exemple d'articuler et d'emboiter les différentes structures administratives territoriales (Monde, Europe, Nation, Région, Département...) comme d'envisager la transformation de l'information dans l'ordre des échelles (information variant avec sa résolution) ;
  • il a une sensibilité particulière à la qualité (de vie, paysagère, sanitaire...) d'un territoire, à la recherche d'un bon état écologique et donc durable des territoires.
Poursuite d'études

Doctorat de géographie

Débouchés

Ce professionnel peut travailler dans le secteur public (conseil régional, syndicat intercommunal, mairie, SDIS, DIREN, DDT) et dans le secteur privé (bureaux d'études, agences d'urbanisme).

Il peut prétendre aux emplois suivants :

  • ingénieur d'études (laboratoire de recherche, organisme parapublic...)
  • manager de projets de développement territorial
  • chargé de mission ou d'études (bureaux d'études, services des collectivités territoriales)
  • dirigeant ou gérant de bureau d'études
  • collaborateur technique de bureaux d'études privés ou de collectivités territoriales
  • expert en information géographique et/ou en géomatique
  • doctorant de géographie afin de se présenter à des concours de la fonction publique CNRS, université...
RNCP
Inscrit de droit Voir la fiche n° 9572
Certificateur
  • Ministère de l'enseignement supérieur de la recherche et de l'innovation
Valideur
  • Université d'Avignon et des Pays du Vaucluse
    1ère habilitation Début validité Fin validité
    01/09/2013 31/08/2018
Session de l'examen
Année de la première session Année de la dernière session
Domaines de formation (Formacode)
  • 12233 : Géophysique
  • 23624 : Construction aérospatiale
Lien vers les métiers (ROME)
Groupes formation emploi (GFE)
  • F : Mécanique
  • T : Environnement, nettoyage, sécurité
  • W : Autres professions, professions d'enseignement et de la magistrature
Domaine de spécialité (NSF)
121 : Géographie
Accessibilité
Formation initiale Formation continue Apprentissage Contrat de pro VAE Demande individuelle
Informations mises à jour le 07/09/2018 par Certif Info.