Bac pro électromécanicien marine

Baccalauréat professionnel

[Code Certif Info N°46700]
Type de titre / diplôme
Certification active
Niveau de qualification
4 - Savoirs factuels et théoriques
Sortie
Bac
Descriptif

Le titulaire du baccalauréat professionnel, spécialité Electro Mécanicien Marine participe à la conduite et à la maintenance des machines principales et auxilaires. Il assure également la conduite et la maintenance des équipements de manoeuvre des engins de pêche, des installations de traitement et de conservation des captures.

Objectif

Le titulaire de ce diplôme exerce son activité dans les entreprises du secteur maritime, dans un contexte réglementaire international.

À bord, ce professionnel, tout en assurant, en toute circonstance sa sécurité, celle de l'équipage et celle du navire, participe ou assure les activités suivantes : conduite des installations (mise en service, conduite, surveillance, arrêt) ; maintenance des machines principales et auxiliaires des navires de pêche ou de commerce, dans différents domaines : électrique, mécanique, hydraulique, frigorifique Il a également des compétences en gestion et animation d'équipe. Ainsi, il est capable de constituer et organiser le travail d'une équipe en fonction des tâches à accomplir. La maîtrise de la langue anglaise (anglais technique) est indispensable.

Après le bac pro, il peut immédiatement tenir à bord un poste d'ouvrier chargé de la surveillance et de la maintenance des moteurs et des installations électriques pour ensuite évoluer vers les fonctions de maître électricien, maître mécanicien ou chef mécanicien.

Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du BEP Mécanicien (facultatif pour les apprentis).

Programme

Enseignements professionnels

  • Machines marines (moteurs diesel, chaudières à vapeur, turbines et auxiliaires...) : identification structurelle et fonctionnelle des machines, installations hydrauliques, apparaux de manoeuvre, machines frigorifiques, installations de conditionnement d'air, équipements de pêche et de traitement des captures. Conduite d'engins, fonctionnement, incidents de fonctionnement et mesures à prendre.
  • Maintenance : planification et suivi des opérations et travaux à bord. Exploitation des documents, manuels et notices techniques. Travaux d'entretien et de contrôle courants. Rédaction d'un rapport technique.
  • Électrotechnique : mise en oeuvre des circuits et machines électriques, essais, détection des défaillances, maintenance et remise en état éventuelle. Initiation à la conduite et à la maintenance des systèmes automatisés à bord.
  • Communication : anglais technique.
  • Gestion de l'environnement humain et technique : gestion d'une équipe d'entretien, d'un planning de maintenance et approvisionnement en pièces de rechange...
  • Sécurité : maintenance des certificats et documents réglementaires de sécurité, drome de sauvetage, consignes en cas d'urgence, ergonomie et sécurité au travail.

Sous statut scolaire, l'élève est en stage pendant 22 semaines réparties sur les 3 années du bac pro.

Module
  • Unité facultative / Epreuve facultative (Ufac) - Mobilité
Poursuite d'études

Si la majorité des diplômés du bac pro va s'embarquer sur un navire de commerce ou de pêche, certains bacheliers peuvent envisager de continuer des études vers la filière B de formation des officiers de l'École nationale supérieure maritime.

Débouchés

Les objectifs :

Ce bac pro forme à la conduite et à la maintenance des machines de navire de pêche ou de commerce. Au cours de la formation, l'élève apprend le fonctionnement des machines marines, des installations (installations hydrauliques, de conditionnement d'air, machnines frigorifiques...) et des équipements spécifiques aux navires de pêche : manoeuvre des engins (chaluts, filets, treuils, etc.), installations de traitement et de conservation des captures sur les navires de pêche. Ces équipements sont différents pour les navires de commerce : navires à passagers, pétroliers, porte-conteneurs... Les cours d'électrotechnique amènent le bachelier à mettre en oeuvre des circuits et des machines électriques, à faire des essais, à détecter les défaillances des installations ou des machines principales et auxiliaires. Ces apprentissages le mettent en situation de poser un diagnostic et d'intervenir pour mettre en oeuvre les réparations éventuelles sur des vannes, des compresseurs... ou lors d'opérations de maintenance préventive. Dans tous les cas, il doit pouvoir assurer le quart machine en toute sécurité. Un navire en mer devant toujours être en mesure de manoeuvrer : initiative, rapidité de réaction et autonomie sont de mise. Les enseignements en anglais sont importants car il s'agit de la langue de communication parlée sur toutes les mers du monde. C'est aussi la langue des documents et des notices techniques.

Les débouchés :

L'électromécanicien marine débute comme ouvrier chargé de la surveillance et de la maintenance des moteurs et des installations électriques. Il pourra ensuite occuper les fonctions de maître électricien ou de maître mécanicien, situé entre l'équipage et les officiers. Après un certain temps de navigation, il pourra accéder aux fonctions de chef mécanicien, responsable du service machine sur des navires de pêche de puissance limitée.

Il peut aussi occuper un emploi à terre, comme agent de maîtrise dans des entreprises du secteur maritime ou paramaritime (chantiers navals, services techniques des armements...). En outre, les employeurs d'autres secteurs apprécient aussi les connaissances techniques, la polyvalence et l'autonomie de ce jeune marin.

RNCP
Inscrit de droit Voir la fiche n° 2840
Code scolarité
40025008
Certificateurs
  • Direction des affaires maritimes
  • Ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports
Valideurs
  • Direction des affaires maritimes
    1ère habilitation Début validité Fin validité
  • Ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports
    1ère habilitation Début validité Fin validité
    11/09/2005
Ce titre est remplacé par
Session de l'examen
Année de la première session Année de la dernière session
2007 2021
Domaines de formation (Formacode)
  • 24052 : Électromécanique
  • 31880 : Électricien bord
  • 31883 : Mécanicien bord
Lien vers les métiers (ROME)
Groupes formation emploi (GFE)
  • F : Mécanique
  • G : Electromécanique
  • H : Electricité, énergie
Domaine de spécialité (NSF)
250 : Maintenance d'équipements en mécanique-électricité, dépannage de matériel électroménager
Accessibilité
Formation initiale Formation continue Apprentissage Contrat de pro VAE Demande individuelle
Eligibilité au Compte Personnel de Formation (CPF)
Identifiant CPF Début de validité Fin de validité
239848 02/01/2019
Informations mises à jour le 27/07/2021 par Certif Info.