BTS industries papetières option transformation des papiers et cartons

Brevet de technicien supérieur

[Code Certif Info N°18972]
Avertissement : cette fiche est en état archivé
Niveau de qualification
5 - Savoirs étendus, spécialisés, factuels et théoriques
Sortie
Bac + 2
Descriptif

Organisateur et animateur, le technicien issu de cette option intervient à toutes les étapes du processus de transformation des papiers et cartons, de la mise en forme à l'impression en passant par le traitement de surface. Responsable de la qualité de la production, il est amené à travailler sur un grand nombre d'appareils dans le cadre de procédés de fabrication multiples.

Objectif

Le titulaire de ce BTS prépare et gère la production. Il intervient à toutes les étapes du processus papetier, de la production des pâtes à la fabrication des produits finis.

Il analyse la commande afin de la faire réaliser conformément aux exigences de qualité, de délais et de coût du donneur d'ordres. Il peut être mis en relation avec ce dernier afin de lui délivrer des informations techniques. Il conçoit les opérations de fabrication et de transformation, définit les équipements à utiliser et transmet les consignes de travail à l'équipe. Il met en oeuvre les machines automatisées, les règle et contrôle les modes de marche et d'arrêt. Il doit réagir rapidement aux pannes signalées par les instruments de contrôle. Il intervient et recherche, avec le service maintenance, des solutions pour remédier aux dysfonctionnements. Responsable de la qualité de la production, il est consulté à la fois sur le choix des équipements à installer et sur les besoins en formation du personnel.

A propos de l'option :

Les diplômés issus de l'option transformation des papiers cartons travaillent sur une multitude d'appareils, dans des entreprises utilisant de nombreux procédés de transformation. Les produits évoluent en fonction des matériaux nouveaux, des avancées technologiques, des exigences des marchés, des contraintes environnementales. Ils peuvent intégrer des colles, des plastiques, des encres Ils sont le plus souvent fabriqués sur des séries courtes, chaque série correspondant à une commande.

Programme

32 heures hebdomadaires dont 4 h consacrées aux matières générales : français et langue vivante étrangère. S'ajoutent des enseignements professionnels (29 h) :

Mathématiques et sciences physiques (8 h) : l'enseignement de sciences physiques et de physique appliquée est dispensé en étroite relation avec les enseignements technologiques du champ professionnel.

Etude fonctionnelle et structurelle des systèmes (6 h) : principes élémentaires de construction mécanique et la connaissance des appareils spécifiques aux industries papetières, dont les systèmes de transformation (onduleuses, bobineuses, coupeuses, machines de traitement de surface, de complexage, d'impression...) constituent le support privilégié.

Automatismes et informatique industrielle (5 h) : cet enseignement couvre les méthodes et les démarches permettant l'étude et la conduite des automatismes.

Génie Papetier (9 h) : le génie papetier regroupe plusieurs enseignements propres à l'option : étude des relations produit-procédé, étude des moyens de transformation et mise en oeuvre et gestion des moyens de transformation.

Economie et gestion d'entreprise (1 h) : les contenus portent notamment sur le concept d'entreprise, son fonctionnement et ses stratégies, les relations sociales et politique du personnel, le droit civil, commercial, fiscal et social...

Sous statut scolaire, l'élève effectue un stage de 8 semaines en 1re année et 25 jours en 2e année. Ce dernier stage a pour objectif la préparation d'un dossier technique qui servira de support à une des sous-épreuves composant l'épreuve professionnelle de synthèse.

Modules
  • Épreuve / Unité (EU) - 01. Français
  • Épreuve / Unité (EU) - 02. Langue vivante étrangère
  • Épreuve / Unité (EU) - 03.1. Mathématiques
  • Épreuve / Unité (EU) - 03.2. Sciences physiques
  • Épreuve / Unité (EU) - 04.1. Analyse du comportement d'un mécanisme
  • Épreuve / Unité (EU) - 04.2. Etude de dispositions constructives
  • Épreuve / Unité (EU) - 05. Automatisme et informatique industrielle
  • Épreuve / Unité (EU) - 06.1. Présentation d'un rapport de stage ou d'activité professionnelle
  • Épreuve / Unité (EU) - 06.2. Soutenance d'un dossier relatif à une étude technique
  • Épreuve / Unité (EU) - 06.3. Tests ou essais de validation du couple "matériaux procédés"
  • Épreuve / Unité (EU) - 06.4. Mise au point d'éléments d'un système automatisé
Poursuite d'études

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de poursuivre dans une formation complémentaire type licence professionnelle dans le domaine de la conception, des automatismes, de l'ingénierie des produits et des process, de la vente... en classe préparatoire technologie industrielle post-bac + 2 (ATS) pour entrer en école d'ingénieur comme l'Ecole internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux.

Débouchés

Les objectifs :

L'industrie de transformation des papiers et cartons utilise une multiplicité de matériels coûteux et développe un large éventail de procédés de transformation et d'impression.

L'objectif de ce BTS est de former un technicien supérieur capable de concevoir un produit en mettant en oeuvre des solutions techniques spécifiques. Pour cela, il doit connaître la concurrence et les procédés existants, identifier et anticiper les besoins des clients. Il doit maîtriser l'influence des choix technologiques sur les coûts de production, les possibilités de destruction ou de recyclage des produits fabriqués.

L'étudiant est formé à la préparation et à la gestion de la production. Compte tenu des contraintes liées à l'environnement et à la sécurité, il conçoit, met au point et optimise les procédés et processus de production.

Les enseignements concernent aussi l'impression intégrée à une fabrication de produits papetiers (sérigraphie, typographie...). En fonction de certains paramètres (cahier des charges, techniques de production...), l'élève apprend à optimiser les procédés techniques de couchage, enduction ou pulvérisation et de mise en forme. Enfin, il est préparé à animer des hommes (information, communication, gestion du personnel, prévention...)

Les débouchés :

Le technicien supérieur des industries papetières exerce son activité principalement dans les ateliers de production ou service technique : méthode, ordonnancement, contrôle qualité, laboratoire, bureau d'études... ainsi services commerciaux des entreprises du secteur ou fournisseurs.

La responsabilité en matière de coût et de sécurité, la complexité des savoirs et savoir-faire nécessite un temps d'apprentissage important avant le plein exercice du métier.

C'est donc après un passage obligé en tant que conducteur(trice) de machines à papier et quelques années d'expérience qu'il (elle) peut véritablement accéder à des fonctions d'encadrement (agent de maîtrise, assistant d'ingénieur) ou évoluer vers des fonctions techniques particulières.

RNCP
Inscrit de droit Voir la fiche n° 1074
Code scolarité
32022603
Certificateur
  • Ministère de l'éducation nationale
Valideur
  • Ministère de l'éducation nationale
    1ère habilitation Début validité Fin validité
    10/09/1998 31/08/2017
Ce titre est remplacé par
Session de l'examen
Année de la première session Année de la dernière session
1997 2017
Domaine de formation (Formacode)
  • 22884 : Papier carton
Groupes formation emploi (GFE)
  • J : Transformation des matériaux, procédés
Domaine de spécialité (NSF)
226 :
Accessibilité
Formation initiale Formation continue Apprentissage Contrat de pro VAE Demande individuelle
Informations mises à jour le 23/01/2018 par Certif Info.