Formation : T enzaproizd itre professionnel soudeur(euse) de l'organisme AOCDTF
Espace réservé
Développer / Réduire les contenus

T enzaproizd itre professionnel soudeur(euse)

Objectifs, programme, validation de la formation
Objectifs : Le soudeur participe à la réalisation d'ouvrages et d'ensembles métalliques. Il assemble des éléments tels que des tôles, des tubes, des profilés ou des accessoires par fusion. Il met en œuvre les trois procédés de soudage manuel que sont le semi-automatique, le TIG et l'électrode enrobée en respectant des instructions et des critères qualitatifs définis.

Pour intervenir sur des ouvrages soumis aux exigences les plus élevées, il doit maîtriser au moins un procédé de soudage à un niveau de performance requis dans les réglementations en vigueur. L'emploi s'exerce aussi bien en atelier que sur chantier, impliquant des déplacements pour les travaux de montage sur site.
Le soudeur intervient généralement debout, parfois dans des positions difficiles ou selon des postures inconfortables, voire physiquement pénibles. Il travaille au sol, parfois dans des endroits exigus ou en hauteur sur des échafaudages.

Selon l'organisation de l'entreprise, le travail peut s'effectuer en horaires réguliers de jour ou postés en 2 × 8, voire en 3 × 8.

En intervention sur site, son activité peut dépendre d'arrêts d'usine ou de tranche et entraîner des rythmes de travail en décalage avec les horaires habituels.

Il s'agit d'un travail répétitif ou varié, exigeant une attention soutenue et exposant à certains risques comme la fatigue visuelle, les brûlures, les fumées ou vapeurs nocives, ou encore le bruit qui imposent le port d'équipements de protection. A ces risques s'ajoutent les dangers liés à l'environnement, au travail en hauteur ou en fouille.

Selon la taille de l'entreprise, le type de production et l'organisation de travail, le soudeur intervient aussi bien sur chantier qu'en atelier. Membre d'une équipe, il est placé sous la responsabilité d'un hiérarchique.
Dans la réalisation des ouvrages, il intervient généralement en aval des monteurs, des chaudronniers ou des tuyauteurs qui préparent les assemblages ou les pièces qu'il doit ensuite souder.

Les instructions lui sont fournies par son hiérarchique, soit verbalement, soit au moyen d'une fiche de consignes accompagnée éventuellement de plans et d'une gamme de fabrication, selon le degré de complexité du travail et l'organisation de l'entreprise.

Autonome dans la mise en œuvre de son installation de soudage et des équipements connexes, le soudeur doit respecter les instructions d'un descriptif de mode opératoire de soudage (DMOS) : préparation du joint, réglages, répartition des cordons de soudure, position de soudage … C'est toujours le cas lorsqu'il intervient sur des travaux soumis à réglementation ou réalisés dans le cadre d'un système d'assurance de la qualité.
Parfois, pour des travaux de moindre...

Etiam iaculis dui nec dapibus ornare. Donec at porttitor enzaproizd quam. Vivamus posuere orci quis eros cursus, vel feugiat erat

Etiam iaculis dui nec dapibus ornare. Donec at porttitor enzaproizd quam. Vivamus posuere orci quis eros cursus, vel feugiat erat

Etiam iaculis dui nec dapibus ornare. Donec at porttitor enzaproizd quam. Vivamus posuere orci quis eros cursus, vel feugiat erat

Durée, rythme, financement
Conventionnement : Oui

Conditions d'accès
Public(s) : Tout public
Conditions spécifiques et prérequis :
Aucune

Lieu de formation
AOCDTF
1 rue Théroigne de Méricourt
17041 La Rochelle

Périodes prévisibles de déroulement des sessions
Du 10/12/2017 au 18/11/2019
Session débutant le :
Pour connaître les dates des prochaines sessions, veuillez contacter l'organisme de formation.

Adresse d'inscription :
1 rue Théroigne de Méricourt
17041 La Rochelle
Organisme de formation responsable
1 rue Théroigne de Méricourt
17041 La Rochelle
Téléphone fixe : 0546457104

Ref : 17_136768302921
  • Information fournie par :
    Carif Grand Est
  • logo carif

Crédits 2015 © Réseau Carif-Oref - Tous droits réservés.